Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Irlande, la Corée du Sud de l’Europe





Le 31 Août 2023, par Philippe Cahen

Il faut mettre à jour son image de l’Irlande. Certes, on chante et boit dans les pubs, les moutons et les vaches paissent dans des champs bordés de haies, l’histoire des Irlandais est tragique. Les signaux forts sont dans d’autres domaines.


Image Philippe Cahen
Image Philippe Cahen
En 1973, l’Irlande était l’un des pays les plus pauvres d’Europe. En 2022, c’est l’un des plus riches par habitant.

Je rentre d’Irlande. J’ai découvert des Irlandais avenants, bienveillants, conviviaux. J’ai découvert des paysages parmi les plus beaux du monde au même titre que la Toscane, Bali, les salars de Bolivie. J’ai découvert un peuple fier, fervent, collectif. Et puis j’ai découvert que le PIB par habitant était le second d’Europe derrière celui du Luxembourg, plus du double du PIB par habitant français.

Bien sûr l’impôt sur les sociétés.

La politique fiscale sur les sociétés (12,5 % pour l’impôt contre 25 % en France) attire les multinationales. Classiquement, on cite le numérique avec Apple, Google, Microsoft, Meta (Facebook). Ces 3 entreprises ont besoin d’effectifs. Cela se retrouve dans le taux le plus élevé de diplômes scientifiques de l’UE. Et l’effet halo n’a pas tardé dans la haute technologie.

La pharmacie est un exemple. L’Irlande a exporté pour 68 milliards d’euros de médicaments en 2022, 32 milliards pour la France ! Donc l’impôt favorable, certes, mais les compétences qui vont avec.

Le « tigre celtique » a copié les dragons asiatiques comme la Corée du Sud, Singapour, Taïwan. En une à deux générations (30 à 40 ans), des plus pauvres, ils se sont installés parmi les plus riches. Le prix est dans l’éducation, la rigueur et la fierté nationale.

La pharmacie

Le médicament le plus vendu au monde, l’anticancéreux Keytruda de Merck-MSD, est fabriqué en Irlande. Le choix d’ouverture de l’usine date de 2018, le bâtiment a été livré en 2020, elle produit en 2021 avec extension en 2022. En France, cela aurait pris au bas mot une dizaine d’années.

85 laboratoires sont installés en Irlande comme 14 des 15 entreprises de technologie médicale comme Medtronic. Les compétences attirent les compétences dans un cercle vertueux.
Donc impôts bas + compétences + bureaucratie réduite  = les secrets de la construction d’une réussite.

Une population jeune

33 % des Irlandais ont moins de 25 ans contre 29 % des Français, pays soi-disant ayant la dynamique démographique la plus forte d’Europe. Il y a bien sûr une forte immigration en Irlande pour résoudre un taux de chômage bas, 4,1 % en juillet 2023. Les « polandais », Polonais en Irlande, sont très nombreux. Depuis vingt ans, il y a moins d’Irlandais au Royaume-Uni. En 2021, l’Irlande attire plus de 10 migrants pour 1 000 habitants, la France moins de 5.

Le PIB devrait croître de 5,5 % en 2023 contre 0,8 % pour l’UE. Après des ratées lors de la crise des Subprimes de 2008 qui a suivi la crise immobilière irlandaise de 2007, l’Irlande tire avantage du Brexit et installe une économie puissante et durable. En pleine pandémie, sa croissance fut de 5,9 % (2020) et 13,5 % (2021). Son excédent budgétaire 2023 attendu de 10 milliards d’euros l’interroge sur que faire de cette cagnotte !

Certes 5 siècles d’histoire tragique, mais un futur solide s’installe.

Gaz à effet de serre

L’Irlande est un mauvais élève européen à ce niveau-là (+9,1 % au premier semestre 2023, contre -2,9 % en UE). La politique environnementale se met en place doucement dans le pays vert. Comme les Pays-Bas dans le porc pour arrêter de détruire ses sols, elle va réduire son troupeau de bovins.

Un dernier mot …

Je crois que la petite bouteille d’Évian est le produit gagnant le plus d’argent dans les duty free au moins à Paris (Roissy, Orly).

À l’aéroport de Dublin, après les contrôles d’identité et de sécurité, il y un mur de bouteilles de 50 cl d’eau minérale : Tap n’ Go. Pas de caissier. Il faut mettre 1 € dans une fente ou payer avec sa carte bancaire. Pas de contrôle. C’est la confiance. Un résumé de ce séjour irlandais.

Dans un pub, on va au bar commander et payer. Sinon, on peut rester sans boire et profiter de l’ambiance.

Je repars en plongée…

Philippe Cahen
Prospectiviste
Dernier livre, juin 2023 : « Le chaos de la prospective et comment s’en sortir  », éd. Kawa


France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook