Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Union européenne approuve l’ouverture de négociations commerciales avec les États-Unis





Le 15 Avril 2019, par

Malgré l’opposition de la France, l’Union européenne a approuvé l’ouverture de nouvelles négociations commerciales avec les États-Unis.


Cecilia Malström, la Commissaire en charge du commerce, a déclaré suite à ce vote que les négociations transatlantiques débuteront « dès que possible ». Pourtant, la France avait fait entendre son opposition à l’ouverture de nouvelles discussions commerciales, en argumentant qu’il n’était pas possible de commencer une négociation avec un pays sorti de l’accord de Paris sur le climat. Par ailleurs, l’administration Trump menace d’imposer des tarifs douaniers sur plus de dix milliards d’importations européennes, les États-Unis reprochant à l’Europe ses subventions à Airbus. On ne négocie pas « avec un pistolet sur la tempe », avait déclaré Emmanuel Macron.

Mais en matière de politique commerciale, les décisions européennes se prennent à la majorité qualifiée. Pas besoin de la voix de la France, donc. D’autres pays poussaient au contraire vers une ouverture de nouvelles négociations avec les États-Unis, en particulier l’Allemagne. Le pays craint plus que tout la mise en place de taxes douanières sur les importations automobiles, ce dont Berlin ne veut pas entendre parler. 

Sur les discussions doivent porter sur les biens industriels, les États-Unis voudraient y intégrer aussi l’agriculture. Et là, c’est Paris qui est en opposition avec l’ouverture de négociations sur ce sujet. Un accord pourrait intervenir d’ici le 31 octobre ; selon l’UE, les échanges avec les États-Unis pourraient progresser de 10% à l’horizon 2033.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : commerce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook