Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'activité d'Airbnb sérieusement restreinte à New York





Le 23 Octobre 2016, par

Airbnb est en mauvaise posture à New York. La ville estime que l'activité de la plateforme de location courte durée augmente le loyer des résidents ; New York a voté une loi qui pourrait signifier un coup d'arrêt pour Airbnb.


Après Berlin, qui encadre sévèrement les locations courte durée, et Paris — premier marché pour Airbnb — qui a également resserré ces locations, c'est au tour de New York de frapper un grand coup pour le service de mise en relation entre particuliers. Une loi va infliger d'une amende pouvant aller jusqu'à 7 500 $ les hôtes qui proposeraient leur appartement pour les courts séjours.

Une première version de cette législation est en œuvre depuis 2011, mais elle est peu respectée ce qui a eu comme corollaire d'augmenter fortement les loyers à New York. Les propriétaires préfèrent en effet louer pour de courte durée, une activité plus rémunératrice que les locations longue durée… La nouvelle réglementation va plus loin ; outre l'amende salée, elle interdit tout simplement la publication d'annonces pour ce type de location désormais illégales.

Airbnb a réagi en durcissant ses propres règles : un hôte ne pourra louer qu'un seul logement, un système d'enregistrement va être mis en place comme à Chicago et San Francisco, et les voisins pourront porter plainte contre les utilisateurs de la plateforme qui abuseraient de la location de leur appartement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : airbnb

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook