Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’embargo européen sur le pétrole russe fait grimper les prix en Bourse





Le 30 Mai 2022, par Paolo Garoscio

L’Union européenne est toujours en préparation de son 6e paquet de sanctions contre la Russie, afin d’allonger la réponse économique à l’attaque du Kremlin contre l’Ukraine. Entre autres, il devrait être une nouvelle fois question d’un embargo sur le pétrole, sanction maintes fois proposée mais toujours refusée par la Hongrie. Dans sa dernière proposition, une « voie du milieu » pourrait avoir été trouvée.


Un embargo sur le pétrole russe en protégeant la Hongrie ?

Pixabay/keridjackson
Pixabay/keridjackson
Si l’embargo sur le pétrole russe a toujours été fortement rejeté par la Hongrie, c’est à cause de sa dépendance : les importations de Russie représentent près de 65% de la consommation annuelle de brut du pays. Difficile, dans ces conditions, d’accepter l’arrêt total des importations, ce que Budapest a toujours clamé. Dimanche 29 mai 2022, l’Union européenne a donc proposé une nouvelle solution.

La dernière version de la sanction proposée contre la Russie concernant les importations de pétrole vise à exclure de l’interdiction l’oléoduc Doujba qui dessert la Hongrie et d’autres pays de l’Est. Cette version de l’embargo sera votée entre lundi 30 et mardi 31 mai 2022, mais l’issue du vote reste incertaine. Toutefois, la Bourse semble convaincue qu’un accord approche.

Le pétrole repasse la barre des 120 dollars le baril

Si l’embargo est adopté, ce qui nécessite l’aval des 27 pays de l’Union européenne, l’offre de brut sur les marchés risque fortement de se réduire, ce que semble anticiper la Bourse. Le cours du brut est en effet repassé au-dessus des 120 dollars le baril, pour le Brent, le lundi 30 mai 2022 en début de matinée.

Un tel prix, le brut ne l’avait plus atteint depuis fin mars 2022, lorsque les premières sanctions économiques contre la Russie avaient été décidées et que l’inquiétude concernant le conflit était au plus haut. De quoi renforcer un peu plus la tendance inflationniste des prix qui frappe le monde.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook