Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'usine Smart d'Hambach pourrait produire un 4x4





Le 7 Juillet 2020, par La rédaction

L'usine Daimler d'Hambach, en Moselle, pourrait passer d'une petite citadine à un très gros 4x4 ! Ineos, géant britannique de la chimie qui veut se lancer dans l'automobile, pourrait reprendre le site industriel de Moselle.


Un 4x4 à la place de la Smart

Il est trop tôt pour parler d'espoir, mais l'usine Smart de Hambach, en Moselle, pourrait avoir déjà trouvé un repreneur. Ineos, dont le cœur de métier est la chimie, a l'intention de se lancer dans l'automobile et plus précisément, sur le marché du 4x4. Le Grenadier, premier véhicule de la marque, vient chasser sur les terres du Defender de Land Rover, dévoilé la semaine dernière… Alors que Daimler, propriétaire du site Smart, annonçait à la surprise générale son intention de le céder. Les deux entreprises ont commencé à discuter autour de la possibilité d'une reprise de l'usine. Un changement de taille alors que celle-ci produit la petite citadine Smart !

À l'origine, Ineos souhaitait produire le châssis du Grenadier au Portugal ; l'assemblage du véhicule devait se réaliser au Pays de Galles. Mais l'opportunité de fabriquer le 4x4 dans l'usine rénovée de Hambach est intéressante pour le constructeur. Daimler a en effet investi 500 millions d'euros pour adapter le site à la production d'un futur SUV électrique Mercedes, ce qui n'arrivera finalement pas.

En quête d'opportunité

Reste à savoir si Ineos pourra reprendre l'ensemble des emplois basés à l'usine Smart, dont les effectifs sont de 1.500 personnes. Une main d'œuvre qui pourrait être beaucoup trop importante pour les besoins du constructeur. L'usine prévue au Pays de Galles pour l'assemblage devait compter environ 500 postes. À moins que d'autres constructeurs utilisent les capacités industrielles du site…

Ineos est le groupe du milliardaire britannique Jim Ratcliffe. Il compte saisir les opportunités qui se sont ouvertes en Europe suite à la crise sanitaire, l’épidémie de coronavirus ayant provoqué une surcapacité de production dans l’industrie automobile européenne. La possibilité d'acquérir une usine opérationnelle est « la bonne chose à faire pour ce business », a expliqué le directeur commercial d'Ineos, Mark Tennant.



Tags : Smart

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook