Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La BCE veut que l'Allemagne détende les cordons de la bourse





Le 19 Septembre 2014, par

Combattre la déflation en Europe : c'est désormais le leitmotiv de la BCE (alors qu'à la base, l'institut se doit d'abord de batailler contre une inflation excessive). Une lettre ouverte publiée par un membre du directoire met la pression sur Angela Merkel.


La BCE veut que l'Allemagne détende les cordons de la bourse
Benoît Coeuré, actuel membre du directoire de la BCE et Jörg Asmussen, un ancien collègue, ont signé une lettre parue dans Les Echos et le Berliner Zeitung, dans laquelle ils décrivent trois « piliers » sur lesquels la BCE compte jouer pour relancer l'activité en Europe et ainsi, éviter la déflation. Le premier pilier est la politique monétaire, un levier sur lequel la BCE a déjà joué et « elle est prête à faire plus, si nécessaire ». Mais inonder le marché de liquidités ne peut pas tout faire : il faut également appuyer sur le levier budgétaire. Et il revient aux États de le faire… l'Allemagne en premier lieu.
 
« L'Allemagne peut utiliser ses marges de manœuvre budgétaire pour soutenir l'investissement et réduire la fiscalité du travail », peut-on lire dans ce courrier. La flexibilité autorisée par le pacte de stabilité doit également être utilisée par les États qui souffrent le plus de leurs déficits. Enfin, le dernier pilier touche aux réformes structurelles : surprise, la France n'est pas particulièrement visée pour réduire les charges sur le travail. C'est une fois encore l'Allemagne qui est appelée à encourager l'investissement domestique.
 
Cette tribune résume en fait la pensée de Mario Draghi, dont l'objectif est clair : pousser l'Allemagne à détendre les cordons de la bourse afin de jouer le jeu européen, plutôt que de s'en tenir obstinément à la rigueur. D'ailleurs, l'immobilisme allemand est dans la ligne de mire du texte alors que le pacte de responsabilité français est plutôt loué.
 
Angela Merkel va t-elle céder sous la pression alors qu'elle vient de déposer un budget à l'équilibre ? Rien n'est moins sûr.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : allemagne, bce, europe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook