Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Banque de France prévoit 5% de croissance en 2021





Le 9 Février 2021, par Paolo Garoscio

Après une année qui s’est terminée sur la pire croissance de l’histoire moderne, jamais la France n’avait subi une telle récession depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale, 2021 devrait permettre au pays de renouer avec une croissance positive. La Banque de France dévoile, mardi 9 février 2021, sa nouvelle estimation qu’elle veut malgré tout prudente.


Une croissance forte mais moins que celle attendue par le gouvernement

Pixabay/SofiLayla
Pixabay/SofiLayla
Après une récession de 8,3% en 2020, finalement moins importante qu’attendu puisque l’Insee et la Banque de France tablaient sur 9% tandis que le gouvernement s’était laissé de la marge prévoyant 11% de récession, 2021 devrait permettre de commencer à remonter la pente. François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, dévoile dans un entretien accordé au groupe de presse Ebra que son organisme s’attend à une croissance de 5% en France, pour l’instant.

L’incertitude est toujours très élevée, alors que l’évolution de la pandémie fait peser l’ombre d’un confinement 3 sur les Français. Mais, d’un autre côté, la croissance pourrait se révéler meilleure si les mesures sanitaires et la vaccination permettent une réouverture anticipée ou plus générale des activités encore fermées, comme les restaurants et les lieux culturels. La prévision de 5% pour 2021 est donc « robuste et plutôt prudente », confie le gouverneur.

Une fin d’année 2020 meilleure que prévue

« Nous l'avons constaté l'été dernier puis en décembre : dès que des restrictions ont été levées, le retour des consommateurs et de leur confiance a été spectaculaire », déclare le gouverneur de la Banque de France, ce qui lui permet d’avoir plutôt une vision positive pour la suite de l’année 2021.

Surtout que l’activité, en France, n’aura finalement été, en novembre 2020, que 7% inférieure à celle d’un an auparavant, et que de 5% inférieure en décembre 2020. Un niveau relevé par rapport aux prévisions de janvier 2021 sur les mêmes mois.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook