Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Chine impose des taxes sur certains produits américains





Le 3 Avril 2018, par

Il fallait se douter que la Chine n'allait pas laisser passer l'offense sans réagir. En représailles aux tarifs douaniers que les États-Unis veulent appliquer sur les importations d'aluminium et d'acier, Pékin fait de même avec des produits américains.


Ce lundi 2 avril, la Chine applique des droits de douane de 15% à 25% sur l'entrée de 128 produits américains : porc surgelé, vin et fruits. La valeur des marchandises potentiellement taxables s'élève à 3 milliards de dollars. La Chine répond ici à la hausse des taxes sur l'importation d'aluminium et de métal sur son territoire. Si plusieurs pays — dont le Canada, le Mexique ainsi que l'Union européenne — ont été temporairement exemptés, ce n'est pas le cas de la Chine, qui a donc décidé de riposter avec les mêmes armes que Washington.

Jeudi dernier, les dirigeants chinois avaient demandé aux États-Unis de ne pas se lancer dans cette politique commerciale qui ne sont autres que des pratiques protectionnistes dommageables pour tout le monde. Le ministère des Finances chinois explique dans un communiqué que les États-Unis ont enfreint « gravement » les règles de non discrimination de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), et d'avoir porté atteinte aux intérêts de la Chine.

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ne fait que commencer. Donald Trump veut infliger pour 50 milliards de dollars de droits de douane sur des marchandises chinoises, en particulier des produits high-tech. Une mesure qui pourrait avoir un impact particulièrement important sur des appareils conçus aux États-Unis, mais fabriqués en Chine comme l'iPhone d'Apple. Pékin veut résoudre les conflits commerciaux par le dialogue, mais actuellement la partie américaine semble vouloir aller jusqu'au bout.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : chine

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook