Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La France n’a jamais emprunté aussi bas





Le 17 Avril 2015, par

La politique d’achat de dette publique de la Banque centrale européenne joue à plein en faveur d’une baisse des taux d’intérêt de la France, qui de fait, n’a jamais emprunté aussi bas.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Le rendement sur 10 ans de l’hexagone a ainsi touché un plus bas historique jeudi 16 avril, à 0,33%. Un tel taux ne s’était jamais vu et rapproche encore la France du Japon, un indicateur de la déflation. La France navigue dans les territoires négatifs en ce qui concerne les emprunts sur 5 ans !

Quant à l’Allemagne, c’est encore mieux avec un taux sur 10 ans ramené à 0,08%. Les deux pays peuvent ainsi financer leur dette à très bas prix, une vraie souplesse pour le gouvernement français qui cherche à réaliser des économies dans tous les domaines. Dans ce domaine, la politique d’assouplissement monétaire opéré par la BCE a clairement du bon.

L’institution de Francfort soutient tout particulièrement les deux principales économies de la zone euro pour une bonne raison : ils détiennent les parts les plus élevés dans le capital de la Banque. Mario Draghi a d’ailleurs coupé court à toute spéculation annonçant l’arrêt prématuré du programme de rachat d’actifs : ce programme ira à son terme, a-t-il assuré, dans une déclaration qui a réduit encore les taux d’intérêt à long terme de la France et de l’Allemagne.

Plusieurs pays et des économistes aimeraient désormais voir la BCE acheter des obligations de la BEI, la Banque européenne d’investissement, ce qui permettrait de financer des projets à bas coût. La Banque ira-t-elle jusque là ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : bce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook