Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Grèce rembourse le FMI en puisant dans la caisse des maisons de retraite





Le 28 Mai 2015, par

La Grèce va bel et bien verser au FMI les 302,5 millions d’euros que le pays doit au Fonds monétaire international, d’ici au 5 juin. Mais le pays va devoir racler les fonds de tiroir.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
En l’occurrence, ces fonds de tiroir ne sont autres que la trésorerie des maisons de retraite ! Les retraités sont, on peut le comprendre, en colère alors qu’ils ont subi une réduction de leurs pensions d’un tiers en quatre ans. Mais la Grèce n’avait pas vraiment le choix à l’heure d’honorer ses promesses.

Le gouvernement d’Alexis Tsipras a mis en place un mécanisme selon lequel les réserves de trésorerie de tous les organismes publics soient reversés dans les caisses de la banque de Grèce, ce pour assurer le remboursement des créanciers internationaux, mais aussi les salaires et les pensions des fonctionnaires.

Les maisons de retraite souffrent donc tout particulièrement, et cela se voit au quotidien, assure-t-on dans les établissements. Les proches sont même invités à fournir le strict minimum chaque semaine pour assurer la survie des résidents…

La fuite des capitaux se poursuit d’ailleurs, fragilisant toujours plus la situation du pays : 300 millions d’euros sont retirés chaque jour.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : grèce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook