Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Maison de la Literie en très grande difficulté





Le 17 Juillet 2023, par Aurélien Delacroix

Rien ne va plus pour la Maison de la Literie, propriété du groupe IFP qui a placé les branches fabrication et distribution de l'enseigne en redressement judiciaire.


Une situation financière préoccupante pour le Groupe IFP

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône a placé la branche distribution du groupe Maison de la Literie en redressement judiciaire la semaine dernière. Cette décision fait suite à une procédure similaire concernant la branche fabrication (Maison de la Literie Industries) initiée le 6 juillet. L'entreprise Maison de la Literie Industries, fabricant de matelas et de sommiers, a annoncé être en cessation de paiements depuis le 5 juillet, avec un passif exigible de 18 millions d'euros, montant auquel elle se déclare incapable de faire face. Cette déclaration a conduit au redressement judiciaire de l'entreprise le lendemain, assorti d'une période d'observation de six mois.

Selon le communiqué du groupe IFP (Internationale de Franchise et de Participations), cette démarche a été entamée à la demande de son actionnaire européen, le groupe Veldeman. L'objectif étant de protéger les intérêts de ses enseignes françaises et de poursuivre activement leur restructuration, démarrée en début d'année 2023.

La préservation des marques et de l'emploi, une priorité

Le Groupe IFP est constitué de sept enseignes dont Maison de la Literie, Univers du Sommeil, Place de la Literie, Mobeco et Tousalon. Au total, le groupe compte 301 magasins dont 35 succursales et emploie actuellement 140 personnes, sans compter les emplois indirects de ses franchisés. En dépit des difficultés rencontrées, le groupe met l'accent sur la préservation des marques, de l'activité et des emplois. La procédure de redressement judiciaire, bien que traduisant une situation financière délicate, représente également une opportunité de restructuration pour l'ensemble des entités du Groupe IFP.

L'entreprise familiale Maison de la Literie a été cédée en 2022 par son fondateur Pierre Elmalek à son associé belge Marc Veldeman. La transition semble toutefois difficile, avec une « succession houleuse » selon le média L'Informé , et un partage de responsabilités quant à la situation de l'entreprise entre les anciens associés. La branche fabrication du groupe a réalisé 20 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020. La décision du tribunal de commerce ne concerne cependant pas le réseau de près de 300 magasins du groupe.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook