Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La SNCF mise sur le solaire pour sa transition énergétique





Le 7 Juillet 2023, par Aurélien Delacroix

La SNCF a annoncé la création d'une filiale dédiée à la production d'énergie solaire, appelée SNCF Renouvelables. Le groupe entend ainsi réduire significativement ses émissions de gaz à effet de serre et contrôler ses dépenses énergétiques, un défi majeur compte tenu de son statut de premier consommateur industriel d'électricité en France.


La quête de l'autosuffisance énergétique

Le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, a présenté ce projet ambitieux devant la presse. Le transporteur, qui consomme en moyenne 9 TWh d'électricité par an pour faire circuler ses trains et alimenter ses gares, voit dans cette initiative une opportunité de contrôler ses coûts. « Entre 2022 et 2023, la facture a doublé. Pour SNCF Voyageurs, elle augmente de 700 millions d'euros. Et comme on va maîtriser les coûts de l'énergie, on maîtrisera les coûts des billets », a déclaré le dirigeant.

La société compte installer des panneaux solaires sur ses vastes surfaces immobilières, qui constitue le deuxième plus grand domaine foncier après l'Etat. L'ambition est de livrer une première tranche de 1.000 hectares d'une capacité de 1.000 MWc (mégawatt crête) d'électricité en 2030, ce qui équivaudrait à la production d'un réacteur nucléaire et couvrirait 20% des besoins en consommation du groupe.

L'énergie renouvelable au cœur du transport

Les opérations débuteront dès cette année, avec l'installation de panneaux photovoltaïques sur une trentaine de sites, incluant les toits de bâtiments et les parkings. A long terme, la SNCF envisage de développer des technologies de panneaux solaires longitudinaux et verticaux le long des voies non circulées, un projet qui pourrait permettre au groupe d'atteindre l'autosuffisance énergétique d'ici 2050. « Ces technologies n’existent pas encore mais nous allons développer la recherche sur ces panneaux longitudinaux comme pour le stockage d’énergie », a précisé Jean-Pierre Farandou.

L'investissement initial pour ce projet sera d'environ 1 milliard d'euros, financé en grande partie par les fonds propres de la SNCF sur une période de sept à dix ans. Cette initiative pourrait également bénéficier de partenariats sur certaines opérations. Cette démarche de la SNCF s'inscrit également dans un contexte plus large de développement des énergies renouvelables en France. Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, a confirmé que d'autres entreprises se dirigeaient vers ce secteur, notamment les industriels.



Tags : sncf

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook