Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La mobilisation faiblit à la SNCF





Le 19 Mai 2018, par

La grève à la SNCF a connu pour sa dixième séquence une baisse sensible de la mobilisation. Alors que le « lundi sans cheminots » avait parfaitement rempli son objectif, ces vendredi et samedi ont montré un recul du taux de grévistes.


Ce lundi 14 mai, les syndicats avaient rempli leur objectif : en cette « journée sans cheminots et sans trains », le trafic a été fortement perturbé. Mais ce lundi pourrait n'être qu'un baroud d'honneur, une « journée parenthèse », comme l'a qualifié Mathias Vicherat le directeur général adjoint de la SNCF. Le dirigeant s'est félicité de la « baisse sensible » de la mobilisation pour la nouvelle séquence de la grève perlée qui a débuté vendredi.

Difficile de lui donner tort : avec un taux de grévistes de 15,7%, la mobilisation est sans commune mesure avec les 27,6% enregistrés lundi. C'est même un des taux les plus faibles depuis le début avril et le lancement de ce mouvement social : il est en effet très proche des 14,5% de grévistes du 9 mai. Si les syndicats avaient espéré un rebond après la mobilisation du début de semaine, c'est raté. D'ailleurs, les prévisions de trafic de la SNCF se sont améliorés pour ce samedi : trois TGV ou Transilien sur cinq, deux TER sur cinq, un Intercité sur deux et sept trains internationaux sur dix.

Les cheminots ont également reçu un coup sur la tête. Le tribunal de grande instance de Bobigny a en effet rejeté la demande de référé de la CFDT et de l'Unsa concernant les retenues sur salaire opérées par la SNCF sur les jours de repos pendant la grève. De quoi amputer un peu plus des salaires qui sont déjà réduits par le non-paiement des jours de grève. Une décision sur le fond est néanmoins attendue pour la fin du mois.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"









Rss
Twitter
Facebook