Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La plateforme de réservations de la SNCF prise d'assaut pour Noël





Le 6 Octobre 2022, par Olivier Sancerre

Les Français ont montré cet été qu'ils avaient soif de voyages, après deux années marquées par la crise sanitaire. La SNCF en est le premier bénéficiaire.


Des bugs pour accéder au site de réservation de la SNCF

Assaut sur la plateforme de réservation de la SNCF. Le transporteur a lancé ce mercredi 5 octobre les ventes des billets pour la période du 11 décembre au 2 janvier, autrement dit pour les fêtes de fin d'année. Les internautes se sont littéralement rués sur le service en ligne pour obtenir des places. Résultat : la plateforme aurait subi des erreurs techniques, et la SNCF a dû mettre en place un système de liste d'attente virtuelle.

De nombreux clients désireux de réserver un des 9 millions de billets SNCF, Ouigo ou Intercités, mis en vente par la SNCF pour les vacances de Noël, se sont heurtés à des bugs et autres difficultés pour accéder à la plateforme en ligne de l'entreprise. Un message d'erreur s'est ainsi affiché, indiquant que le service était « momentanément interrompu ».

Un million de billets en plus

Devant l'afflux, la SNCF a donc mis en place une file d'attente, tout en précisant qu'il n'y a pas eu de bugs. En revanche, « le site étant très sollicité et victime de son succès, celui-ci en est cours de mises à jour. Je vous invite à renouveler votre demande dès la disponibilité de celui-ci », explique le groupe sur Twitter. Il faut noter que tout est rentré dans l'ordre avant 9h. Les difficultés de connexion ont donc été relativement réduites.

La SNCF a mis en vente un million de billets supplémentaires par rapport à Noël dernier. Le transporteur a renforcé son offre pour certaines destinations, avec des augmentations de fréquence pour Nantes-Lyon (Intercités) et l'ouverture de douze nouvelles destinations Ouigo pour les villes les plus demandées (Brest, Saint-Brieuc, Guigamp…).



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook