Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le discours de politique générale de Manuel Valls en points clés





Le 8 Avril 2014

Suivez en direct sur le Journal de l'Economie le très attendu discours de politique générale du Premier ministre Manuel Valls.



15h49 : Fin du discours ; Manuel Valls est applaudi dans l'hémicycle.

"Je vous demande, pour la France de m'accorder votre confiance", conclut le Premier ministre.

"Soyons fiers d'être Français. [...] La France est un pays qui porte son regard au-delà de lui-même."
"La France a cette même grandeur qu'elle avait dans mon regard d'enfant [...]. Etre Premier ministre de la France est un immense honneur pour moi."

15h44 : "La république, c'est avant tout les mêmes droits et les mêmes devoirs pour tous les citoyens. [...] Je souhaite l'apaisement."
"Dans un pays traversé par les fractures [...], tous les républicains doivent savoir s'écouter."

"Nous devons relancer la construction là où les besoins existent", annonce Manuel Valls dans le cadre de la politique de logement.

"L'aménagement des rythmes scolaires est une bonne réforme. [...] 93% des communes s'y sont déjà engagées."

15h38 : "La France sera forte si elle est juste."

15h34 : "Je propose de réduire de moitié le nombre de régions dans l'hexagone.[...] Une nouvelle carte intercommunale entrera en vigueur au 1er janvier 2018. [...] Je propose la suppression de la clause de compétence régionale. [...] Je propose d'engager le débat sur l'avenir des conseils départementaux et d'envisager leur suppression à l'horizon 2021."

15h31 : "Je ne veux pas casser la croissance", affirme Manuel Valls. "Je suis profondément attaché à la solidité du couple franco-allemand [...]. Je suis pour le respect de nos engagements [...], pas pour l'austérité."

"Notre redressement passe aussi par notre indépendance financière. La dette publique est aussi notre responsabilité." Manuel Valls annonce 50 milliards d'économie sur cinq ans.

"La croissance c'est aussi l'économie verte."

15h25 : "L'Etat a pris ses responsabilités, aux employeurs de tenir leurs engagements."

Le Premier ministre annonce les prochaines étapes de la mise en oeuvre du Pacte de responsabilité et de solidarité.

15h19 : "Sans croissance, pas de confiance et sans confiance, pas de croissance", déclare Manuel Valls. "L'idée du Pacte de responsabilité et de solidarité est simple : chacun doit s'engager pour l'emploi."

"Le chômage assomme notre pays depuis des décennies", regrette Manuel Valls. "Un jeune Français sur cinq est aujourd'hui condamné au chômage."

15h15 : "Nous devons aller à l'essentiel, et l'essentiel c'est la France, son avenir, sa jeunesse, sa force. Nous devons lui rendre la force économique qu'elle a perdu depuis dix ans." 

"Je veux définir un mode de travail performant avec les écologistes. [...] L'opposition a également une responsabilité vis-à-vis des Français et je veux l'écouter."

15h12 : Manuel Valls rend hommage aux soldats Français engagés en Afrique et réfute l'implication de la France dans le génocide Rwandais.

"La première chose que je dois aux Français, c'est l'efficacité", affirme le Premier ministre. "La seconde chose que je dois aux Français, c'est la sincérité. Et la sincérité, c'est expliquer."

15h08 : "Notre société est aussi traversée par la violence", poursuit Manuel Valls. "La délinquance se déplace vers les territoires."

"J'ai entendu leur voix, j'ai aussi entendu leur silence", annonce le Premier ministre à propos des Français. "Les Français veulent des réponses concrètes en matière d'emploi.""
Il faut redonner confiance aux Français dans leur avenir", annonce-t-il.

15h02 : Manuel Valls introduit son discours : "Trop de souffrance, pas assez d'espérance, telle est la situation de la France."

15h : Claude Bartolone ouvre la séance en adressant "une pensée amicale à Jean-Louis Borloo."




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook