Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gouvernement détaille son plan d’économies





Le 11 Juillet 2017, par Olivier Sancerre

Réduire le train de vie de l’État dès cette année pour respecter le critère des 3% de déficit public : c’était l’ambition du gouvernement après la découverte du dérapage budgétaire laissé par l’équipe précédente.


Ce dérapage, qui se monte selon la Cour des comptes à 8 milliards d’euros, fait basculer le déficit public à 3,2% en 2017, alors que le gouvernement précédent s’était engagé à 2,8%. Edouard Philippe ne pouvait raisonnablement pas laisser filer le déficit alors que la France entend de nouveau jouer un rôle de premier plan en Europe. C’est pourquoi le Premier ministre a demandé à ses ministères de réduire leurs dépenses un peu plus cette année, l’objectif était surtout d’éviter des hausses d’impôts.

 

Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a décliné au Parisien le montant des économies à réaliser — 4,5 milliards d’euros — et les ministères touchés. Ils le sont tous à plus ou moins haut niveau. Les Affaires étrangères devront faire 282 millions d’euros d’économies ; les services de Matignon 60 millions ; le ministère de l’Économie 282 millions ; la Défense, dont le budget ne diminue pas, devra tout de même économiser 850 millions d’euros cette année.

 

Le ministère de l’Intérieur réalisera de son côté 850 millions d’économies, mais sans toucher aux effectifs de policiers et de gendarmes. La Justice fera des économies sur son programme immobilier à hauteur de 160 millions. C’est finalement le ministère de l’Education le mieux loti si on peut dire, puisqu’il ne devra trouver « que » 160 millions, le tout sans supprimer aucun poste. Gérald Darmanin a aussi confirmé le lancement de la réforme sur la taxe d’habitation qui débutera dès l’année prochaine.

 



Tags : Économies

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook