Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le groupe Haribo à la peine en France





Le 6 Mai 2021, par François Lapierre

Fraises Tagada, Crocodiles, Dragibus, Chamallows… Tous ces bonbons bien connus n'ont pas fait fureur l'an dernier. Le fabricant Haribo a essuyé une baisse des ventes en France en raison de la crise sanitaire.


Baisse du chiffre d'affaires

Haribo fait grise mine. Le groupe allemand, numéro un en Europe, devra attendre des jours meilleurs pour retrouver un niveau d'activité normal. Sur le marché français, l'entreprise a essuyé une perte de son chiffre d'affaires de 7% en 2020 sur le marché français (243 millions d'euros). Dans Le Monde, le patron d'Haribo France, Jean-Philippe André, explique que les boîtes amenées au bureau ou achetées à l'occasion des anniversaires des enfants ont été perdus.

La chute de la fréquentation dans les gares et les aéroports, ainsi qu'un Halloween à oublier, n'ont pas été compensés par les ventes dans la grande distribution qui sont restées stables. Par ailleurs, les consommateurs français ont préféré le chocolat aux fraises Tagada pour tenir le coup durant la crise sanitaire. Haribo n'a cependant pas dit son dernier mot. Le premier semestre devrait être encore bousculé par les conséquences de l'épidémie.

Nouvelles attentes des consommateurs

Néanmoins, le reste de l'année devait être mieux orienté, espère le dirigeant qui prévient toutefois que l'entreprise ne retrouvera pas le niveau d'avant-crise cette année. L'entreprise doit aussi composer avec le plan de départ sur trois ans annoncé fin 2019 : deux usines françaises, à Marseille et à Uzès, vont être préservées. Mais il faut aussi s'adresser aux consommateurs.

Les attentes des consommateurs sont d'ordre environnemental : Haribo a ainsi développé un emballage recyclable pour envelopper les bonbons gélifiés Dragibus. Et la question de la santé est plus que jamais importante, c'est pourquoi le fameux Crocodile se décline depuis peu dans une recette moins sucrée. En espérant ferrer de nouveau les clients.



Tags : haribo

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook