Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le groupe PSA va vendre des voitures neuves en ligne





Le 20 Juillet 2017, par

On trouve de tout sur internet… y compris des voitures neuves ! C'est le pari du groupe PSA, qui va commercialiser des véhicules neufs de ses trois marques, Peugeot, Citroën et DS.


Le constructeur automobile a pris bonne note du cheminement du client. Jusqu'à présent, ce dernier pouvait, au travers des applications et des sites du groupe PSA, identifier un modèle d'occasion et connaitre les stocks les plus proches. Il s'agit cette fois d'aller encore plus loin et d'acheter une voiture neuve sur les boutiques en ligne du groupe. Il est vrai que le parcours du futur automobiliste est mûri sur internet, avant de franchir le pas du concessionnaire. Mais les habitudes changent et l'achat sur internet est entré dans les mœurs… y compris pour les emplettes les plus importantes.

Le groupe PSA explique que seuls 10% des automobiles en Europe se disent prêts à acheter un véhicule neuf sur internet. Une voiture n'est pas un bien comme un autre : il faut en effet bien souvent le tester, se faire expliquer des détails, et pouvoir comparer avec d'autres modèles de visu. Toutes choses impossibles à mettre en ligne. Toutefois, l'achat de voiture depuis une application mobile ou un navigateur web devrait se démocratiser dans les années à venir, espère PSA.

Le client est pris par la main au moment de l'achat. Il doit d'abord choisir le modèle désiré, la finition et la motorisation, estimer éventuellement la reprise d'un véhicule ancien, simuler un financement… Une somme de 500 euros est consignée. Enfin, le paiement à proprement parler se déroule chez le concessionnaire qui livre la voiture. Pour le moment, cette proposition ne concerne que les modèles en stock, mais à terme le constructeur souhaite ouvrir la plateforme aux commandes.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : psa


1.Posté par ludwig le 23/07/2017 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ok mais le prix lui doit etre avec
la suppression de la commission du concessionnaire.
et etre bien moindre que chez un mandataire
et toujours avec la garantie constructeur
le client n'a pas a payer le local d'exposition d'un vendeur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook