Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le moral économique au beau fixe chez les entrepreneurs et les Français





Le 18 Novembre 2017, par

L'« effet Macron » est nettement visible auprès des entrepreneurs et des Français qui voudraient lancer leur affaire. Une étude Odoxa pour le compte de l'assureur Aviva montre que le moral économique est reparti à la hausse.


La confiance est revenue auprès des entrepreneurs, à en croire ce quatrième baromètre annuel. Ils sont ainsi près de 6 sur dix (59%) à afficher un moral économique au beau fixe. Ce chiffre progresse de 21 points par rapport à l'an dernier, du jamais vu pour cet indicateur. Les entrepreneurs voient d'un bon œil les réformes impulsées par le président de la République et son gouvernement, à commencer par la réforme du code du travail (pour 65% d'entre eux).

Les ordonnances qui ont permis de réformer en profondeur le code du travail vont améliorer la compétitivité du pays pour 64% des entrepreneurs et elles vont aussi favoriser l'emploi, estiment 60% d'entre eux. Néanmoins, ils ne sont que 12% à dire qu'ils vont embaucher grâce à cette réforme. Du côté des Français, 53% pensent que ce changement des règles du marché du travail est mauvais. Cela n'empêche pas près d'un tiers d'entre eux à vouloir lancer leur propre affaire, un chiffre en progression de 4 points.

Les moins de 25 ans sont 67% à vouloir y aller de leur propre entreprise, en hausse de 10 points par rapport à l'an dernier. Le secteur des services, du commerce et de l'industrie/BTP sont les plus prisés (respectivement 39%, 27% et 11%). Parmi les raisons pour lesquelles ils ont envie de créer leur entreprise, on trouve en premier lieu la volonté d'exercer un métier qui les passionne (à 23%), mais aussi l'indépendance (19%) et la concrétisation d'une idée (14%).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook