Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le patronat exige plus des pouvoirs publics





Le 30 Juin 2014, par Olivier Sancerre

Les entrepreneurs tirent la sonnette d'alarme. Dans une lettre ouverte parue dans le Journal du Dimanche, puis reprise par l'ensemble de la presse, le Medef et plusieurs autres regroupements d'entreprises incitent l'exécutif à agir pour sortir l'économie française du marasme.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
S'appuyant sur les derniers chiffres de l'Insee et du chômage (5 millions de demandeurs d'emploi recensés le mois dernier), ces chefs d'entreprises et responsables de rassemblements (MEDEF, CGPME, UPA, FNSEA, UNAPL, AFEP, Croissance Plus…) constatent que « l'investissement est à l'arrêt et les derniers chiffres du chômage nous rappellent à une réalité dramatique qui touche tous les Français ». 
 
Si le président de la République et le Premier ministre ont multiplié les discours sur la relance induite par le Pacte de responsabilité, force est de constater qu'il n'est pas suivi de tous les actes attendus. Or, « devant la situation d’urgence qui est la nôtre, il faut agir rapidement, avec détermination et constance », rappellent-ils. 
 
Les patrons lancent donc trois propositions qui permettront de « redonner confiance en l'avenir ». La première est d'inclure l'ensemble du Pacte de responsabilité dans la loi. « Les décrets prévus sur la pénibilité n’ont pas été assez travaillés et sont aujourd’hui inapplicables et coûteux, les dispositions relatives au temps partiel doivent être ajustées » : quelques exemples des points qui n'ont pas encore été réglés.
 
Les entrepreneurs exigent également un moratoire sur tout texte qui viendrait « complexifier notre réglementation, mettre des contraintes ou renforcer les contrôles et les sanctions sur les entreprises et les entrepreneurs ». Ces derniers veulent de la simplification et de la stabilité. Enfin, les signataires souhaitent que le gouvernement s'attaque aux réformes structurelles « qui permettront une baisse rapide et durable des dépenses publiques », en préservant la qualité des services publics.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »













Rss
Twitter
Facebook