Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le prélèvement à la source en sursis





Le 21 Mai 2017, par

Le prélèvement à la source tel que l’envisageait le précédent gouvernement pourrait bien être enterré avec le nouvel exécutif ! Le Premier ministre Edouard Philippe n’a en tout cas pas exclu un abandon pur et simple de la réforme.


Dans une interview au Journal du Dimanche, le nouveau locataire de Matignon a déclaré avoir demandé au ministre en charge du Budget, Gérald Darmanin, d’examiner les « conditions » de la mise en œuvre du prélèvement à la source qui doit intervenir à partir du 1er janvier 2018. Il faudra donc aller très vite après les conclusions de l’audit demandé par le gouvernement sur l’état des finances du pays, et qui sera publié en juin. 

Edouard Philippe s’engage en tout cas prendre une décision « très rapidement ». Il explique : « Tout le monde sait que cette réforme, telle qu'elle a été envisagée, est une source de complexités supplémentaires pour les entreprises ». Cette absence d’enthousiasme pour le prélèvement à la source n’est pas une nouveauté : durant la campagne, Emmanuel Macron envisageait déjà un report de la réforme pour des questions de complexité de mise en œuvre.

Un des compromis possible entre les partisans de la réforme et les opposants serait que le prélèvement s’opérerait directement depuis le compte en banque du contribuable et non plus sur son salaire. Les entreprises n’auraient donc plus à gérer l’administratif lié à l’opération. Cependant, on sait que Gérald Darmanin n’est pas un adepte du prélèvement, il s’est même proclamé ministre de la suspension de la réforme…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : impôts

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook