Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le secteur de l’habillement accuse une baisse de son activité en 2018





Le 8 Décembre 2018, par

La tendance n’est pas bonne pour le secteur de l’habillement et du textile cette année. Et les choses ne devraient pas s’améliorer en 2019…


L’activité du secteur de l’habillement est en recul depuis une dizaine d’années, et le portrait que dresse l’observatoire économique de l’Institut français de la mode (IFM) pour 2018 et 2019 n’est pas rose. Le recul de l’activité sera de 2,9% pour cette année, relève Gildas Minvielle, directeur de l’observatoire, qui le déplore au Monde. Et la situation pourrait encore s’aggraver si le mouvement des « gilets jaunes » débordait sur les fêtes de fin d’année. Entre les manifestations, les blocages et les pillages observés en marge des défilés, c’est tout le secteur qui est désorganisé.

L’année prochaine ne sera guère mieux lotie, à en croire les observateurs de l’IFM, qui prévoient une baisse des ventes de 0,9%. Parmi les raisons conjoncturelles avancées pour expliquer ce recul de l’activité, l’observatoire avance des causes conjoncturelles comme la météo et, plus globalement, le réchauffement climatique : on achète moins de manteaux en hiver… Mais le secteur est traversé de plusieurs lames de fond : 4 consommateurs sur 10 achètent en effet en fonction de critères éthiques et écologiques. Ils achètent moins… mais mieux. À l’industrie de s’adapter…

Il y a aussi tout simplement une question de priorisation des achats pour les ménages, qui doivent souvent arbitrer entre plusieurs biens. Les budgets ne sont pas extensibles… L’année qui s’achève a été difficile pour le secteur, avec des coupes claires dans plusieurs enseignes, chez Pimkie et Jules notamment. Et Camaïeu n’est pas au mieux de sa forme. Et il n’y a aucune raison pour que cela s’améliore d’ici l’année prochaine.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : habillement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook