Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le traité transatlantique de libre-échange va-t-il échouer ?





Le 28 Août 2016, par

Le traité transatlantique de libre-échange (TTIP, ou Tafta) est dans l’impasse. Les négociations pour le traité de libre échange entre les États-Unis et l’Europe ont débuté il y a trois ans, et elles ont « échoué » d’après le ministre allemand de l’Économie.


Sigmar Gabriel n’y est pas allé par quatre chemins pour donner la raison de cet échec : les Européens « ne veulent pas se soumettre aux exigences américaines », tout simplement. Et « les choses ne progressant pas sur ce front », le traité est bien parti pour ne jamais être signés.

L’Allemagne, comme la France, ont émis de sérieuses réserves sur le TTIP. François Hollande a ainsi affirmé au printemps que Paris se tenait prêt à dire non au projet, tandis que Berlin a dit sa crainte d’un nivellement par le bas des normes sanitaires et environnementales européennes.

De plus, le Bexit a poussé à la porte le principal défenseur du traité, la Grande-Bretagne, dont la sortie de l’Union européenne ne lui donne plus voix au chapitre. Barack Obama s’était engagé à signer le TTIP à la fin de son second mandat ; il pourrait tenter un coup de force pour obtenir la signature d’un accord même si cette perspective est de moins en moins probable.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ttip

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook