Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les Français pour la modernisation numérique de l'administration





Le 19 Novembre 2018, par Anne Poirier

La dernière étude Wavestone, en partenariat avec Elabe, sur les services publics de demain, révèle que les Français sont prêts au développement numérique de leurs administrations.


Une plus grande numérisation des démarches administratives

Les Français sont nombreux à attendre que l’administration publique innove davantage et développe des services numériques dans différents domaines. Sans surprise, c’est dans le domaine des démarches administratives que les Français souhaitent le plus que l’administration publique développe des services numériques (47%). Ce qui est plus inattendu, c’est que ce développement est encore plus souhaité par les Français de 65 ans et plus (53%), preuve de leur ouverture aux nouvelles technologies. "Avec cette étude, nous voyons que les Français sont au rendez-vous de la transformation numérique et même que les attentes sont fortes", explique Marie-Joëlle Thénoz, de chez Wavestone.

Au-delà des démarches administratives, les Français attendent également beaucoup de l’administration publique sur de nombreux autres domaines. Ils souhaitent notamment qu’elle développe des services numériques la sécurité (38% et 51% chez les 50 ans et plus ) la santé (38% et 45% chez les 50 ans et plus), l’emploi (35% et 42 % chez les 25-34 ans), l’écologie (33%) ou encore l’éducation (32% et 47% chez les 18-24 ans).

Plus de protection des données personnelles

Les résultats de la dernière étude Wavestone, en partenariat avec Elabe, sur les services publics de demain, révèle aussi que les Français sont également majoritairement enclins à partager leurs données personnelles, si cela leur permet de bénéficier de meilleurs services, mais à condition que celles-ci soient protégées des utilisations malveillantes.

Cette demande d'innovation et de développement numérique de l'administration s'accompagne en effet d'une réelle inquiétude en matière de protection des données personnelles. Pour les trois quarts, des Français, l’administration publique pourrait mieux faire pour protéger leurs données personnelles. Ils sont 76% à estimer que l’administration publique n’assure pas encore assez la protection de leurs données personnelles pour empêcher leur utilisation à leur insu à des fins commerciales.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Minorités d'Orient, les grandes trahies de l'Histoire

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »












Rss
Twitter
Facebook