Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les TGV ne sont pas suffisamment rentables





Le 20 Octobre 2014, par

Le TGV, fleuron de la SNCF et fierté française, a un gros problème : il n'est pas rentable. C'est du moins la conclusion de la Cour des comptes dans un rapport qui doit être présenté ce jeudi 23 octobre et dont les premiers enseignements ont été publiés par le magazine Contexte.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Des six lignes à grande vitesse étudiées, aucune n'atteint les objectifs de rentabilité, dénonce la Cour des comptes. C'est le cas, par exemple, des lignes LGV Nord et LGV Méditerranée. La rentabilité de la première se limite à 3%, alors que la SNCF en attendait 12,9%. La seconde se contente de 4,1%, au lieu des 8% précédemment estimés. Pire encore, les estimations de trafic sur lesquelles se base Réseau ferré de France (RFF) pour les futures portions de TGV, comme le tronçon Poitiers-Limoges, seraient exagérées.

De fait et assez logiquement, la rentabilité est faussée. Cette affaire a des conséquences importantes sur le niveau des subventions, qui peuvent aller jusqu'à 80% afin de faire rouler un TGV. « On constate que les annonces politiques, à haut niveau, confortent solidement les projets avant même que soient menées à bien les phases préliminaires », assurent les sages de la rue Cambon.

Cette rentabilité en berne peut aussi provoquer un sérieux problème à la SNCF au moment de l'ouverture à la concurrence. « Le risque est grand de voir le transporteur national aborder l'inéluctable ouverture à la concurrence de son activité voyageurs dans une position de faiblesse préjudiciable à son avenir », conclut la Cour.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook