Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les grandes lignes de la réforme de la fonction publique





Le 2 Février 2018, par

Branle-bas de combat chez les fonctionnaires. Le gouvernement a annoncé ce jeudi 1er février sa feuille de route concernant la réforme de la fonction publique. L'exécutif veut faire tomber plusieurs tabous.


Le premier de ces tabous, c'est la mise en place d'un plan de départs volontaires. « Il ne s’agit pas de faire un plan de départs volontaires pour tout le monde, bien évidemment », a rassuré Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des comptes publics qui était accompagné du Premier ministre, Edouard Philippe. « Il s'agit d'imaginer avec les agents publics un plan de départs volontaires pour ceux qui souhaiteraient partir », a-t-il éclairé. L'ambition est de réorganiser les fonctions publiques d'État, hospitalière et territoriales, avec un objectif : respecter la promesse d'Emmanuel Macron de suppression de 120 000 postes de fonctionnaires.

Autre axe de cette réforme d'ampleur : la rémunération au mérite. Là aussi, le gouvernement marche sur des œufs, les syndicats craignant que certains types de tâches ne soient favorisés au détriment d'autres. Gérald Darmanin a également annoncé qu'il voulait simplifier le recours aux contractuels. En 2015, ils étaient 1 million sur les 5,4 millions de fonctionnaires que compte le pays. Le ministre veut étendre les contrats aux « métiers ne relevant pas d’une spécificité propre au service public ». 

Enfin, le gouvernement veut, dès la fin de cette année, mettre en place un système d'évaluation des administrations accueillant du public, comme les hôpitaux, les écoles, la Sécurité sociale, etc. Les premiers résultats seront disponibles dès la fin 2018. Il ne reste plus qu'à faire accepter tout cela par les organisations syndicales, ce qui va nécessiter quelques semaines de discussions…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook