Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les recettes du cinéma mondial en progression en 2017





Le 2 Janvier 2018, par

Le cinéma a fait recette l'an dernier. Le box office des films, tous continents confondus, a flirté avec les 40 milliards de dollars, malgré une saison estivale particulièrement décevante.


L'année 2018 est partie sur de bonnes bases, avec le carton mondial du dernier épisode de « Star Wars » : « Les Derniers Jedi » a déjà rapporté 1,04 milliard de dollars alors qu'il est sorti en salles mi-décembre, et le film poursuit sur sa lancée en ce début d'année. Le blockbuster de Disney est même en passe de devenir le film le plus rentable de 2017. Et c'est heureux, car d'autres œuvres grand public sorties elles durant l'été n'ont pas fait le plein des salles obscures.

C'est très visible aux États-Unis, où la fréquentation dans les cinémas a baissé de 2,3% par rapport à 2016. C'est un plus bas depuis 27 ans : malgré quelques films comme « Wonder Woman » ou « Spider-Man », les autres blockbusters estivaux ont déçu. Mais si la fréquentation américaine a pâti de la qualité très faible de certains films, ce n'est pas le cas en Chine. Il s'est ouvert l'an dernier 9 600 salles supplémentaires, permettant ainsi aux recettes de grimper à 55,91 milliards de yuans (environ 7,15 milliards d'euros).

Les films étrangers, qui ont représenté 46% de la fréquentation dans les salles, ont toutefois reculé de quatre points par rapport à l'année précédente. Les films chinois ont engrangé 30,1 milliards de yuans. La Chine compte 50 800 écrans, contre 40 000 aux États-Unis. En tout, les recettes mondiales du cinéma se sont établies à 39,92 milliards de dollars en 2017, en hausse de 3%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : cinéma

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook