Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les soldes d’hiver plus tôt en janvier en raison des « gilets jaunes » ?





Le 27 Décembre 2018, par La Rédaction

Les soldes d’hiver pourraient débuter bien plus tôt l’année prochaine. Une façon pour les commerçants de débuter 2019 mieux qu’ils n’ont terminé 2018…


La Confédération des commerçants indépendants de France a demandé d’avancer la date d’ouverture des soldes d’hiver de cinq à six jours en janvier. Il s’agit pour les commerçants de « démarrer janvier dans des conditions pas trop catastrophiques », comme l’a expliqué Francis Palombi, le président de la confédération, au micro de Franceinfo. Les blocages et les manifestations des « gilets jaunes » ont fortement perturbé l’activité des petits commerces et de la distribution.

La requête de la confédération pourrait avoir été entendue par les autorités. Francis Palombi a ainsi rencontré la secrétaire d’État à l’Économie de Bruno Le Maire : « Je lui ai suggéré que, peut-être, ce serait bien de commencer les soldes au 2 janvier ou au 3 janvier ». Le lancement des soldes débutent généralement autour du mercredi 9 janvier en fonction des départements. Il pose cependant une condition : « que les Gilets jaunes ne soient pas à nouveau en mobilisation sur les ronds-points, à l'entrée des villes ».

Difficile de savoir comment et avec quelle intensité les manifestants poursuivront leur mouvement. Quoi qu’il en soit, il a été préjudiciable à l’activité des commerçants : Francis Palombi confirme des pertes de 25% dans les très petites entreprises par rapport à la fin d’année dernière. Les « gilets jaunes » ont donné une « très mauvaise image de la France », retient-il aussi, alors qu’il appelle à la fin des manifestations.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook