Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les tarifs réglementés du gaz devraient baisser de 0,6% au 1er février





Le 9 Janvier 2017, par

Après trois mois de hausse consécutive, les prix du gaz vont baisser. D’après les sources du Figaro, le recul des tarifs réglementés devrait être de 0,6% en moyenne au 1er février.


Voilà une baisse qui devrait soulager bon nombre de consommateurs qui se chauffent et/ou qui cuisinent au gaz. Sur les trois derniers mois, ils avaient en effet payé plus cher leur approvisionnement en gaz. Le 1er janvier, la facture avait même augmenté de 5%, une hausse qui suivait deux autres : 1,6% en novembre, et 2,5% en décembre.

Pour le 1er février, les prix devraient baisser en moyenne de 0,6%. Pas de quoi rattraper les trois dernières hausses, c’est certain, mais il s’agira d’une pause bienvenue ! On rappellera toutefois que depuis janvier 2015, les consommateurs ont bénéficié d’une baisse des prix de 12% ; dans ces conditions, les différentes hausses enregistrées ces derniers mois restent dans le domaine de l’abordable.

Les tarifs réglementés sont revus chaque mois à la hausse ou à la baisse, selon une formule qui prend en compte les coûts d’approvisionnement et les évolutions de la taxe intérieur de consommation du gaz. En France, ils sont 7 millions de ménages à utiliser le gaz pour la chauffe et la cuisson, la majorité d’entre eux étant soumis aux tarifs réglementés.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook