Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 7,45%





Le 30 Juin 2018, par

C’est un coup de bambou pour les quelques 5 millions de clients qui utilisent le gaz pour se chauffer ou cuisiner au prix des tarifs réglementés d’Engie : ces derniers vont en effet fortement augmenter à compter du 1er juillet.


La commission de régulation de l’énergie, qui propose chaque mois d’augmenter, de baisser ou de maintenir les tarifs réglementés du gaz, avait conseillé une hausse de 6,5% au 1er juillet. Finalement, le gouvernement a décidé d’aller encore plus loin avec une hausse de 7,45% pour un client chauffé au gaz. Une progression spectaculaire qui repose en grande partie sur la hausse des cours du pétrole, sur lesquels est indexé pour une grande part l’évolution des tarifs réglementés.

Les raisons de cette hausse sont multiples : la situation en Libye, les doutes sur la capacité de l’Opep d’ouvrir les vannes du pétrole en grand alimentent l’augmentation du prix du baril. Ce dernier a frôlé les 80 $, du jamais vu depuis 2014. Mais c’est surtout la politique  de Donald Trump qui explique cette progression : en rétablissant unilatéralement les sanctions contre l’Iran, le président américain a augmenté les tensions dans la région et enchéri le coût du pétrole.

En bout de course, ce sont donc les consommateurs français du gaz qui paient une partie de la facture. « Cette année, les coûts de fourniture du gaz naturel sont en augmentation sensible, notamment du fait de la hausse du prix du gaz naturel sur les marchés, dans le contexte de la hausse des produits pétroliers », explique le ministère de la Transition écologique et solidaire. Les tarifs réglementés sont néanmoins voués à disparaitre d’ici 2023, en vertu d’une décision du Conseil d’État qui a jugé qu’ils étaient contraires au droit européen.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : gaz

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement