Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Loi Macron : la contestation s'organise





Le 10 Décembre 2014, par

Déverrouiller l'économie française : telle est l'ambition du projet de loi sur l'activité d'Emmanuel Macron, que le ministre de l'Économie va présenter officiellement ce mercredi 10 décembre en Conseil des ministres.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Ce projet de loi un peu fourre-tout touche aussi bien au travail dominical qu'à l'épargne salariale, en passant par la cession de participation de l'État ou encore à l'ouverture à la concurrence de certaines professions libérales.

Autant dire que la loi, dont le périmètre a beaucoup évolué depuis une première présentation par Arnaud Montebourg il y a quelques mois, est contestée de tous bords, y compris ceux venant du propre camp du gouvernement. Sont particulièrement remis en cause les douze ouvertures dominicales, au lieu de cinq actuellement. Des députés pourraient ne pas voter la loi en l'état, mais le gouvernement a prévu de négocier d'arrache pied pour obtenir le vote du projet en début d'année prochaine.

Un exercice de pédagogie devra également être fait auprès des professions libérales qui, à l'instar des avocats, huissiers et greffiers, sont vent debout contre la réforme. Des manifestations sont d'ailleurs prévues, dès ce mercredi, pour contester la loi. 

Il en va de même des syndicats de salariés du commerce, qui veulent obtenir toutes les garanties possibles concernant le travail dominical. En revanche, le patronat a pu se satisfaire des mesures impulsées par Emmanuel Macron, qui vont « dans le bon sens ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook