Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Malgré tout, la France est un pays où il fait bon vivre





Le 7 Mai 2014, par

Les discours sur le déclinisme ambiant en seront pour leurs frais : la France est un des pays où il fait bon vivre, d'après le classement de l'OCDE !


(c) ShutterStock/EconomieMatin
(c) ShutterStock/EconomieMatin
Certes, il y a la crise, le chômage, les difficultés de fin de mois, le loyer toujours plus cher, l'euro fort… Mais tout cela ne saurait retirer à l'Hexagone le statut envié de pays où il fait bon vivre. L'OCDE a livré sa dernière étude sur le sujet, comparant les 36 pays membres, d'où il ressort que la France se classe onzième en ce qui concerne le revenu moyen (il se situe à 21 052 euros).
 
Le pays est également très bien classé au niveau de l'environnement, avec une enviable quatrième place pour sa qualité de l'air — oui, même quand un nuage de particules fines envahit Paris ! Seules l'Estonie, la Suède et la Nouvelle-Zélande font mieux dans ce domaine.
 
Si les 35 heures n'ont de cesse d'être décriés, c'est pourtant la durée légale du travail qui permet aux Français de travailler 300 heures de moins que les autres habitants de l'OCDE. La France se classe douzième pour la balance vie privée/vie professionnelle, et septième pour ce qui est loisirs. Il faut bien occuper les RTT…
 
Tout cela est bel et bon, mais évidemment tout n'est pas rose dans notre pays. La sécurité, par exemple, est plus mauvaise en France que dans bien d'autres pays, l'Hexagone se contentant d'une 26ème place peu glorieuse. L'éducation, pour laquelle des milliards d'euros sont engloutis chaque année, n'en ressort pas non plus grandie. La France se place 25ème, avec des jeunes Français qui ne sont que 72% à obtenir un diplôme du secondaire, contre 75% en moyenne dans l'OCDE.
 
Au final, la France se classe à la 18ème place, soit exactement en moitié de classement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook