Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Mauvais résultats pour Hugo Boss, le patron démissionne





Le 25 Février 2016, par Aurélien Delacroix

Hugo Boss est dans la tourmente. Le groupe allemand, spécialisé dans la confection, a déposé un avertissement sur résultats. Conséquence : le cours de l’action a brutalement chuté.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Et cette chute a entraîné la démission du président du directoire de l’entreprise Claus-Dietrich Lahrs. C’est « sur sa demande » et par consentement mutuel que le dirigeant a abandonné son poste. À 52 ans, le dirigeant a fait carrière chez plusieurs grands noms du luxe comme Cartier ou encore Christian Dior, avant d’intégrer Hugo Boss en 2008.

Le groupe doit maintenant partir à la chasse au successeur, dans une atmosphère difficile. L’action Hugo Boss a flanché de 20% à la Bourse de Francfort, après l’avertissement sur résultats. L’entreprise a mis en place une nouvelle stratégie visant à regarnir les parts de marché en Asie : baisser les prix. Aux États-Unis, les livraisons auprès des grossistes vont être limitées afin de ne pas céder aux rabais très importants.

Une stratégie qui fait craindre aux investisseurs une érosion des marges. D’ailleurs, Hugo Boss renonce à son objectif de porter sa marge d’exploitation à 25% en 2016, tout comme il annonce une contraction de son bénéfice opérationnel ajusté pouvant aller jusqu’à -5%. 



Tags : hugo boss

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook