Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Michel-Édouard Leclerc sème la zizanie aux États généraux de l'alimentation





Le 28 Septembre 2017, par

Michel-Édouard Leclerc n'y est pas allé de main mort, alors que les États généraux de l'alimentation se sont ouverts. Sur son blog, le patron de l'enseigne du même nom prévient : sous prétexte d'aider les agriculteurs, les prix de milliers d'articles alimentaires vont augmenter de 5 à 15%.


Le distributeur craint que ces États généraux aient pour conséquence une forte augmentation des prix. Ces derniers ont pour objectif de trouver des solutions afin d'améliorer les revenus des agriculteurs. Parmi les solutions envisagées, l'encadrement des promotions ainsi qu'une hausse du seuil de revente à perte (SRP) qui pourrait s'échelonner entre 12 à 17%. Michel-Édouard Leclerc craint que ces mesures pèsent sur le prix des produits vendus aux consommateurs.

Mais d'après les participants aux États généraux, ces dispositifs ne feront guère varier les prix. Un industriel évoque une inflation globale de 0,05% dont l'impact serait quasi-nul. Pour Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA (agriculteurs), les déclarations du distributeur sont fausses : « ce n'est pas normal qu'il essaye de brandir le chiffon rouge de cette façon-là », s'est-elle insurgée au micro de RTL. Michel-Edouard Leclerc n'est pas le » défenseur des agriculteurs », « il a plutôt contribué à beaucoup nous enterrer depuis longtemps ».

Selon ses calculs, les mesures discutées durant les États généraux ne représenteront que quelques centimes supplémentaires sur le prix d'un litre de lait. « De l'ordre de 1 à 1,5% », mais certainement pas 15% comme l'a écrit le patron de Leclerc. Ces réflexions sur l'alimentation s'achèveront mi-décembre avec un rendu des conclusions. Le président de la République est attendu le 11 octobre.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : leclerc

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook