Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Microsoft mis à l'amende par la Cnil pour les cookies de Bing





Le 22 Décembre 2022, par François Lapierre

La Cnil a attendu la fin du mois de décembre pour prononcer sa plus grosse amende de l'année ! Microsoft a été sanctionné à hauteur de 60 millions d'euros en raison de son utilisation des cookies dans le moteur de recherche Bing.


60 millions d'euros d'amende pour Microsoft

Microsoft n'a pas respecté la réglementation française sur les cookies, ces petits fichiers informatiques qui s'installent sur les ordinateurs des internautes, et qui permettent d'alimenter un profil de suivi publicitaire. Les utilisateurs doivent pouvoir refuser l'installation de ces cookies, mais ça n'était pas le cas sur Bing, le moteur de recherche de Microsoft.

La Cnil a infligé une amende de 60 millions d'euros au géant américain. Jusqu'au 29 mars, les utilisateurs de Bing n'étaient pas en mesure de refuser facilement tous les cookies. La Commission nationale informatique et libertés a également épinglé l'éditeur de Windows pour avoir installé deux cookies publicitaires sans le consentement de l'internaute. Enfin, l'institution exige de Microsoft un changement de ses pratiques dans un délai de trois mois.

Des cookies bien indiscrets

Si l'entreprise ne faisait pas les changements exigés, elle devra payer une astreinte de 60.000 euros par jour de retard. Si l'amende est si élevée, c'est qu'elle reflète « la portée du traitement de données, le nombre de personnes concernées et les bénéfices que la société tire des revenus publicitaires indirectement générés à partir des données collectées par les cookies ». Ce faisant, Microsoft a enfreint la loi Informatique et Libertés qui a intégré la directive européenne ePrivacy.

Les cookies sont devenus le casse-tête des grands groupes du numérique. Google et Amazon ont ainsi subi une amende fin 2020 sur le sujet. Google (encore une fois) et Facebook sont passés à la caisse il y a un an, avec des amendes de respectivement 150 millions et 60 millions, là aussi sur le même dossier.



Tags : Microsoft

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook