Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Monoprix s'ouvre à l'assistant intelligent de Google





Le 30 Novembre 2017, par

Épeler à un assistant intelligent une liste de courses virtuelle, ce n'est plus de la science-fiction, et ce depuis un moment déjà sur les smartphones. Mais Monoprix va un peu plus loin par le biais d'un partenariat avec Google et ses enceintes connectées.


Ces assistants intelligents, présents dans les smartphones (Siri chez Apple, Assistant chez Google, Cortana chez Microsoft…), font aussi leur apparition dans des enceintes connectées. Elles trônent au milieu de la cuisine ou de la chambre, et on peut les utiliser à la voix tout simplement. En France, Google fait figure de pionnier avec les Home et Home Mini, des produits qui s'appuient sur des partenariats extérieurs pour gagner en polyvalence. Monoprix est la première enseigne alimentaire à embarquer dans cette technologie.

Il suffira, à la configuration d'une enceinte Google, de jumeler la carte de fidélité Monoprix. Ensuite, l'utilisateur pourra créer une liste de courses virtuelle simplement en disant de vive voix à Home ou Home Mini que l'on veut « parler avec Monoprix ». Si les produits désirés sont d'ordre générique (des pâtes, de l'eau…), le service va inscrire sur la liste le produit préféré du consommateur en fonction de son historique d'achat, ou sinon le produit le plus populaire dans la catégorie. 

Il ne sera cependant pas possible de commander depuis l'assistant de Google : il faudra en passer par une validation depuis l'application mobile ou le site web de l'enseigne. Cela reste toutefois une fonction intéressante, qui rejoint celle de Sephora sur ces mêmes enceintes. Ces deux groupes seront sans doute suivis par d'autres distributeurs pour offrir leurs services depuis l'assistant de Google.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook