Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Niger : 20 millions d'euros auraient été versés aux preneurs d'otage





Le 30 Octobre 2013, par

Le Monde et ses infos exclusives… Les quatre Français, enlevés en septembre 2010, à peine descendus de l'avion, le quotidien affirme qu'une rançon aurait été versés à leurs ravisseurs pour leur libération.


Citant une source française connaissant les détails de l'opération, le journal raconte que les services de renseignement français, la DGSE, aurait remis aux ravisseurs des quatre otages "plus d'une vingtaine de millions d'euros".

Une information qui va à l'encontre des propos tenus par François Hollande en février dernier. A cette époque, le président de la République affirmait que la France ne verserait plus de rançon pour obtenir la libération de ressortissants retenus en otages, assurant que l'Etat refuserait toute transaction financière et toute forme de versement, même effectué par des entreprises. Des propos réitérés le 19 avril dernier.

Pourtant, la piste d'une contrepartie financière versée par Areva, pour lequel travaillait une partie des otages français, avait été évoquée mercredi par Diane Lazarevic, la fille de Serge Lazarevic, l'un des otages français encore retenus en Afrique. "Le Quai d'Orsay m'a bien dit il y a deux mois que la France ne paierait pas mais que sûrement Areva le ferait. Ce sont les mots du Quai d'Orsay" avait-elle déclaré à l'antenne d'Europe 1.

Mardi, enfin, c'était au tour de Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, d'affirmer que "la consigne du président est de ne pas payer de rançon, cette consigne est respectée".


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook