Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nissan exige un rééquilibrage des forces dans l'alliance avec Renault





Le 29 Novembre 2015, par Aurélien Delacroix

Nissan a très peu apprécié de voir l'État français augmenter sa participation dans le capital de l'alliance Renault-Nissan. Le constructeur japonais, autrement plus en forme que son partenaire française, va réunir son conseil d'administration ce lundi 30 novembre afin de mettre sur la table des conditions « non négociables », rapporte le Journal du Dimanche.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Nissan devrait ainsi exiger de posséder un droit de vote chez Renault — malgré ses 15% de participation au capital de l'entreprise française, le japonais ne peut pas peser sur les décisions stratégiques. Il est même possible que Nissan réclame des droits de vote double, comme la loi Florange sur les actionnaires de long terme l'y autorise.

Le constructeur nippon veut également que l'État français abaisse sa participation à 15% du capital, comme le gouvernement s'y était d'ailleurs engagé après la prise de participation de 4% supplémentaires au printemps.

En revanche, Nissan accepterait de voir l'État français concentrer 28% des droits de vote pour 15% du capital. Si l'entreprise japonaise admet que l'alliance conclue avec le français a permis de redresser les comptes du groupe, « aujourd'hui, sur les 8,5 millions de voitures vendues par l'alliance, moins de trois millions sont produites par Renault », indique une source citée par l'hebdomadaire.



Tags : nissan, renault

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook