Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Nissan exige un rééquilibrage des forces dans l'alliance avec Renault





Le 29 Novembre 2015, par Olivier Sancerre

Nissan a très peu apprécié de voir l'État français augmenter sa participation dans le capital de l'alliance Renault-Nissan. Le constructeur japonais, autrement plus en forme que son partenaire française, va réunir son conseil d'administration ce lundi 30 novembre afin de mettre sur la table des conditions « non négociables », rapporte le Journal du Dimanche.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Nissan devrait ainsi exiger de posséder un droit de vote chez Renault — malgré ses 15% de participation au capital de l'entreprise française, le japonais ne peut pas peser sur les décisions stratégiques. Il est même possible que Nissan réclame des droits de vote double, comme la loi Florange sur les actionnaires de long terme l'y autorise.

Le constructeur nippon veut également que l'État français abaisse sa participation à 15% du capital, comme le gouvernement s'y était d'ailleurs engagé après la prise de participation de 4% supplémentaires au printemps.

En revanche, Nissan accepterait de voir l'État français concentrer 28% des droits de vote pour 15% du capital. Si l'entreprise japonaise admet que l'alliance conclue avec le français a permis de redresser les comptes du groupe, « aujourd'hui, sur les 8,5 millions de voitures vendues par l'alliance, moins de trois millions sont produites par Renault », indique une source citée par l'hebdomadaire.



Tags : nissan, renault

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »













Rss
Twitter
Facebook