Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

OCDE : l'économie mondiale va ralentir en 2023





Le 28 Septembre 2022, par La rédaction

Les perspectives économiques de l'OCDE ne sont guère réjouissantes. Les prévisions pour la croissance du PIB mondial ont été largement revues à la baisse pour l'année prochaine, en raison notamment de la guerre en Ukraine.


Conséquences de la guerre en Ukraine

La guerre en Ukraine plombe la croissance mondiale. L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a revu à la baisse ses prévisions pour 2023 : la progression du produit intérieur brut mondial devrait finalement n'être que de 2,2% cette année, au lieu des 2,8% précédemment estimés au mois de juin. Pour cette année en revanche, pas de changement, le PIB mondial devrait croître de 3%.

C'est la zone euro qui sera la plus touchée par le ralentissement programmé de l'activité : +0,3% en 2023 après +3,1% en 2022. Si on excepte la Russie, c'est l'Allemagne qui subira le plus fort ralentissement de l'activité au sein du G20, avec une contraction de 0,7% l'année prochaine (+1,2% en 2022). La France devrait enregistrer une croissance modeste de 0,6%. Pour Alvaro Santos Pereira, économiste en chef de l’OCDE, « nous allons devoir tous payer un prix très élevé pour cette guerre ».

L'Europe, première zone touchée

Si l'Europe paiera un lourd tribut à la guerre en Ukraine, tous les pays du monde en subiront les conséquences à l'exception de la Chine. La Russie va enregistrer « la pire récession jamais enregistrée par un pays du G20 au cours de ces deux ou trois dernières décennies » : -5,5% en 2022, -4,5% en 2023.

Autre conséquence de l'invasion russe en Ukraine, la poussée de l'inflation : elle devrait s'établir à +8,2% dans les pays du G20 cette année, ce qui nécessitera un resserrement du crédit par les Banques centrales. En 2023, l'inflation devrait être de 6,5% dans ces mêmes pays du G20. L'OCDE prévoit toutefois un fléchissement de l'inflation en France, mais aussi en Allemagne et au Japon.



Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook