Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Orange Bank : un bénéfice d’exploitation attendu en 2023





Le 3 Décembre 2018, par Olivier Sancerre

Orange Bank devrait dégager un bénéfice d’exploitation sur ses deux principaux marchés, à savoir la France et l’Espagne, d’ici 2023. De quoi rassurer des marchés qui s’inquiètent du coût de lancement de ce service.


Orange a tenté le pari de la banque en ligne il y a un an, avec le lancement en France d’Orange Bank. Prochaine étape pour l’offre bancaire de l’opérateur télécoms : l’Espagne, d’ici la fin de l’année prochaine. Il s’agit d’un véritable pari sur l’avenir  pour le groupe qui investit beaucoup dans sa « néo-banque » : le lancement d’Orange Bank et son développement représenteraient de 500 à 600 millions d’euros dans le bénéfice d’exploitation de l’ensemble de l’entreprise. Mais il ne peut guère en aller autrement si Orange veut se faire une place sur ce marché très concurrentiel.

Non seulement les établissements bancaires traditionnels se sont lancés avec leurs propres offres mobiles, sans oublier les « pure players » comme l’allemand N26 et la britannique Revolut. Orange Bank compte, en France, 200 000 clients. L’objectif est d’atteindre deux millions d’ici dix ans, uniquement dans l’Hexagone. L’Espagne n’est pas le seul pays visé par Orange : la Pologne, la Belgique et la Slovaquie font partie des marchés sur lesquels Orange Bank sera proposé, entre 2020 et 2023. Le but est cette fois d’attirer un total de 4 millions de clients et de drainer un produit net bancaire de 500 millions d’euros en Europe.

Ce vendredi 30 novembre, Orange a annoncé que sa banque en ligne dégagera un bénéfice d’exploitation en France et en Espagne d’ici 2023. Une déclaration visant à rassurer les marchés financiers et les régulateurs : le superviseur bancaire français (l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) mettait en doute l’affirmation de la moitié des néo-banques assurant qu’elles parviendront à l’équilibre d’ici 2020.



Tags : orange bank

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook