Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Partir aux Etats-Unis pour accélérer son projet





Le 19 Février 2019, par Paul Malo

Comment se donner les moyens de faire grandir plus vite son entreprise ? Francois de Landes a tenté, et réussi, le pari de la Californie.


Grandir vite pour prendre le marché

Le risque pour une start-up Française est de mettre trop de temps pour se développer sur le marché Français puis européen, et finalement de ne pas pouvoir lutter contre un potentiel concurrent américain, qui aura grossi plus vite, qui aura été beaucoup plus financé.

C’est l’expérience qu’a vécu Francois de Landes avec Sejourning, sa start-up dédiée à la location courte durée de sa résidence principale. Après avoir un vrai succès en France, et levé quelques millions d’euros, impossible de faire face à un géant américain disposant de milliards de dollards de financement.

Monter une équipe sur place et avoir un fondateur sur place

C'est fort de cette expérience qu'il il a pu initier avec succès Misterb&b, un site de e-tourisme dédiée à la communauté des voyageurs gays et lgbtq friendly. Une entreprise cofondée avec deux autres français. Une fois le concept validé en France, c’est vers les USA que l’équipe s’est tournée pour ne pas laisser émerger un concurrent US. Les fonds d’investissement US se sont montrés d’emblée plus à l’écoute.

Mais pour finaliser avec les investisseurs  américains, il faut non seulement être en mesure de monter une équipe sur place, mais aussi rassurer avec au moins un fondateur sur place. Après avoir été incubé six mois chez 500 startup à San Francisco, François de Landes a décidé de s’installer courant 2016 aux USA et de fonder une équipe à Los Angeles. Une démarche qu'il a pu mener à son terme grâce à un visa entrepreneur.
 

 


300 entrepreneurs français à Los Angeles

Pourquoi Los Angeles ? Le coût de la vie y est plus raisonnable qu'à San Francisco, et plusieurs licornes en sont originaires : Snapchat, JustFabulous, SpaceX, NantLife, Tinder… À cela s'ajoute une communauté de plus de 300 entrepreneurs Français, des universités de qualité et des talents à recruter.

Misterb&b a depuis levé 14 millions de dollars.  En deux ans, le marché américain représente plus de 40 % de l’activité de Misterb&b, en constante croissance, avec plusieurs centaines de milliers de voyageurs. Après s’être focalisé sur la location courte durée de logement, Misterb&b compte désormais élargir son offre avec la commercialisation de chambres d’Hotels lgbtq friendly et se positionner comme un acteur majeur du e-tourisme.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook