Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pour le FMI, la croissance en France sera supérieure à 1%





Le 13 Septembre 2015, par

Christine Lagarde, la directrice du Fonds monétaire international, a beau être l'ancienne ministre des Finances de Nicolas Sarkozy, elle n'en cultive pas moins des relations « tout à fait cordiales » avec François Hollande. Et elle a salué sur France 2 les efforts du gouvernement actuel pour rétablir la situation économique du pays.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
La croissance de la France devrait être supérieure à 1%, mais moins que 2% en 2015. En mai, le FMI avait estimé une croissance de 1,2% pour le pays. « On va réviser notre plan général de prévisions pour l'ensemble des pays. On sera au-delà de 1%, sans aucun doute, je ne pense pas qu'on soit à 2% », a-t-elle indiqué.

La France est sur la « bonne voie », notamment grâce aux réformes impulsées par le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron. « Dès lors qu'elle envisage des réformes en profondeur, dès lors qu'elle fait preuve de discipline budgétaire intelligente, c'est-à-dire centrée sur la croissance, je pense que le pays est sur la bonne voie ». Christine Lagarde prévient toutefois : « Il faut que ces réformes soient mises en oeuvre et de manière courageuse, rapide. J'ai été ravie de voir un Macron 1 », a-t-elle poursuivi en espérant qu'il y ait un Macron 2, un Macron 3, etc.

Selon Christine Lagarde, « ce qu'on peut constater aujourd'hui, c'est qu'il y a des vents quand même qui sont très favorables. Si le bateau France n'est pas capable d'ouvrir grand les voiles pour avancer sur ce chemin de croissance, c'est inquiétant ». Mais avec les atouts dont bénéficient le pays, la baisse de l'euro et du pétrole, ce sont des « facteurs très importants pour que ça avance ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : fmi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook