Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Prix des carburants : les automobilistes invités à envoyer leurs factures à l'Élysée





Le 18 Septembre 2018, par Marie-Eve JAMIN

Face à la hausse du prix des carburants, l'association 40 millions d'automobilistes a décidé de partir en croisade contre les taxes qui s'y rapportent. Elle invite les automobilistes à envoyer leurs factures d'essence à l'Élysée.


Les automobilistes invités à envoyer leur facture d'essence à l'Élysée

La grogne monte quant à la hausse continue de la fiscalité sur les carburants, confirmée ce lundi 17 septembre par la ministre des Transports Élisabeth Borne. L'association 40 millions d’automobilistes a décidé d'agir et de marquer les esprits. Elle lance l’opération « Coup de pompe » et invite tous ceux qui le souhaitent à envoyer leur facture d'essence à l'Elysée.

Pierre Chasseray, le délégué général de l'association, explique cette démarche dans Le Parisien  : 
« Pour des gens qui gagnent le SMIC et n'ont pas d'autre choix que de prendre leur voiture pour aller au travail, faire le plein peut coûter plus de 50 euros par semaine, soit plus de 200 euros par mois. »

Interpeller le Président sur la dégradation du pouvoir d’achat

Par cette action, l'association veut apostropher le président de la République : elle souhaite donc montrer que les ménages aux revenus les plus faibles sont impactés par la hausse du prix des carburants. Elle encourage également les automobilistes à adresser un courrier téléchargeable sur coutdepompe.com, « pour l'interpeller sur la dégradation de leur pouvoir d’achat ».

Le but des membres de 40 millions d’automobilistes est d'inciter le gouvernement à alléger les taxes qui pèsent sur les carburants, devenus selon l’association des produits de luxe. Pour rappel, ces dernières semaines, le prix du litre de gasoil à la pompe a augmenté de 7,6 centimes d’euros par litre (+11,8%) et celui de l’essence sans plomb de 3,9 centimes d’euros par litre (+4,9%). Les diverses taxes constituent 60% du prix des carburants en France.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook