Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Projet de Loi Finance : les changements pour 2023





Le 27 Décembre 2022, par Benoit Vrignaud

Le Projet de Loi Finance apporte son lot de changements, des modifications qui impacteront directement la vie économique des Français.


Les nouveautés du Projet de Loi Finance pour 2023

Taxes, aides, smic, immobilier, insolite, les changements s'adressent à tous les Français.
Taxes, aides, smic, immobilier, insolite, les changements s'adressent à tous les Français.
Le Projet de Loi Finance prend effet le 1er janvier 2023. Il instaure toute une série de changements, qu’ils soient économiques, immobiliers, pratiques. Ces nouveautés ou modifications auront un impact direct sur la vie quotidienne des Français. À commencer par l’augmentation du SMIC. Le Salaire Minimum de Croissance est en effet fondé sur l’inflation. Il est donc prévu qu’il soit revalorisé à partir du 1er janvier 2023 pour mieux correspondre à la réalité de l’augmentation des prix. Pour cela, le taux horaire monte de 11,07 euros de l’heure en 2022, à 11,27 euros en 2023. Le salaire au smic passe donc à 1.709,28 euros mensuels brut.

Le secteur de l’immobilier et du logement reçoit, lui aussi, son lot de changements. La taxe sur les logements vacants va effectivement augmenter en 2023. Elle concerne tout logement à usage d’habitation qui serait vide et inoccupé depuis deux ans consécutifs. Pour ceux-ci, la taxe passe de 12,5% à 17%, voire même 34% la deuxième année. La suppression de la redevance audiovisuelle en 2022 entraine quant à elle la disparition de la taxe d’habitation pour les résidences principales dès 2023. La prime rénovation pour les résidences principales est maintenue en 2023 et dispose d’un budget de 2,5 milliards d’euros.

 

Les changements et évolutions d'ordre économiques

Dans le domaine économique, plusieurs systèmes évoluent. C’est le cas du prélèvement à la source. Celui-ci disposera désormais d’une réduction du seuil d’écart concernant la modulation des prélèvements à la source. En pratique, réduire le taux de prélèvement en cas de baisse de revenus pendant l’année sera rendu plus simple. L’impôt sur le revenu va connaitre une revalorisation. Il sera ainsi plus en adéquation avec l’augmentation des prix à la consommation. Toujours dans les mesures d’aides économiques, le bouclier tarifaire énergie continue. Le blocage des prix se poursuit et permettra d'empêcher une hausse des prix de plus de 15%. Le blocage s’applique en 2023 le 1er janvier pour le gaz et le 1er février pour l’électricité. 

La transition vers les véhicules électriques est elle aussi prolongée. L’année 2023 marquera aussi l’année du défi puisque le gouvernement veut installer sur l’ensemble du territoire plus de 100.000 bornes de rechargement des véhicules électriques. Un objectif bien en dessous prévisions de bornes nécessaires à l’obligation électrique prévue par le Parlement européen. Enfin petit changement insolite : il sera possible en 2023 de changer de nom gratuitement. Non sans démarche administrative mais sans avoir à payer les 110 euros jusque-là nécessaires.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook