Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Qantas préfère Airbus à Boeing





Le 17 Décembre 2021, par La rédaction

C'est un coup dur pour Boeing, et une excellente nouvelle pour Airbus. La compagnie aérienne Qantas a en effet choisi l'avionneur européen pour renforcer sa flotte moyen-courrier. C'est tout simplement le plus gros contrat jamais passé dans l'histoire de l'aviation en Australie.


Le choix d'Airbus

Qantas a fait son choix : ce sera Airbus. Le constructeur européen va produire jusqu'à 134 avions A220 et A320 qui vont renforcer la flotte moyen-courrier de la compagnie. L'entreprise australienne a donc décidé de se passer des services de Boeing, alors que Qantas utilisait jusqu'à présent des Boeing 737. Le communiqué de la compagnie aérienne souligne qu'il s'agit du contrat le plus important jamais passé dans l'histoire de l'aviation australienne, lorsqu'il sera finalisé fin 2022.

Qantas s'est engagé sur une première commande ferme de 20 avions A321XLR et 20 modèles A220. À ces 40 avions pourront s'ajouter 94 autres, sous la forme d'options d'achats supplémentaires. Les premières livraisons auront lieu à partir de 2024, tandis que les options s'étaleront sur les dix années suivantes pour remplacer les Boeing 737 et B717 vieillissants.

Près de 300 livraisons potentielles

Et ce n'est pas tout, puisque Airbus a aussi remporté le contrat portant sur plus de 100 avions A320 neo passé par Jetstar, la compagnie à bas coûts de Qantas. L'avionneur européen pourrait donc livrer près de 300 appareils pour la compagnie australienne sur les dix prochaines années. Bien sûr, secret commercial oblige, le montant de cette commande est inconnu et Qantas explique avoir obtenu une « remise substantielle ».

Cette commande a été « une campagne commerciale qui a poussé les limites des évaluations techniques, opérationnelles et financières, avec en plus une attention spécifique sur la durabilité », explique-t-on du côté d'Airbus qui se dit honoré d'avoir été choisi par Qantas. Le contrat a été conclut alors que l'Australie a annulé le « contrat du siècle » avec la France qui portait sur l'achat de 12 sous-marins, ce qui a provoqué une tempête diplomatique entre les deux pays.



Tags : airbus

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook