Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Recherche d'emploi : pas de réponse des entreprises pour un candidat sur deux





Le 3 Février 2014, par

La pression de plus en plus importante mise sur les chômeurs pour trouver un emploi ne s'accompagne pas des mêmes exigences pour l'entreprise.


Un sondage Opinionway montre que 47% des sondés répondant à une offre d'emploi n'obtiennent jamais de réponse. Les personnes interrogées sont déjà salariés, étudiants ou chômeurs. 6% des sondés n'ont jamais reçu de réponse, 46% affirment en avoir régulièrement (42% « souvent mais pas toujours »). Pratiquement un chercheur d'emploi sur deux ne reçoit aucune réponse de ses démarches auprès des entreprises !
 
Ces résultats sont à nuancer suivant les situations. Ainsi, pour la catégorie des chômeurs, la part de candidats ne recevant pas de réponse de la part des entreprises grimpe à 72% ! Elle n'est « que » de 50% pour les étudiants, ou de 51% pour les salariés qui recherchent un emploi. Les résultats sont également modulés selon les tranches d'âge; ainsi, l'absence de réponse touche 43% des 25/34 ans, 57% pour les plus de 50 ans.
 
Malgré cette attitude un rien désinvolte, les entreprises semblent trouver grâce aux yeux des candidats qui recherchent un emploi. 78% des sondés estiment ainsi qu'elles ne répondent qu'aux candidats jugés intéressants. Pour 39%, si elles ne répondent pas, c'est qu'elles n'ont tout simplement pas le temps.
 
Et pourtant, connaître la raison d'un refus est important (pour 89% des sondés), ne serait-ce que pour s'améliorer (c'est le cas pour 79% des personnes interrogées) et améliorer la recherche d'emploi (à 62%). Pour 41%, répondre au courrier d'un candidat est aussi une question de simple respect.
 
Et dans le contexte difficile de l'environnement économique français, recevoir une réponse à une recherche d'emploi, même négative, permet aussi de conserver le moral (pour 17% des sondés). Après tout, c'est cela aussi le carburant pour trouver finalement un emploi.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook