Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Réforme du travail : les ordonnances à marche forcée





Le 1 Juin 2017, par

Comme prévu, le gouvernement veut aller vite pour réformer le code du travail. Les ordonnances devront être adoptées en Conseil des ministres le 20 septembre, d'après le site Mediapart qui a obtenu une copie du calendrier gouvernemental.


Avant cette adoption qui ne posera pas de problème, le calendrier sera particulièrement serré. Il faudra en effet que la loi d'habilitation, qui permettra à Emmanuel Macron de réformer par ordonnances, soit examinée et adoptée au Parlement entre le 24 et le 28 juillet. Auparavant, le texte passera entre les mains du Conseil d'État le 14 juin, puis par le Conseil des ministres le 28 juin.

Les ordonnances en elles-mêmes seront envoyées au Conseil d'État au plus tard le 28 août, avant adoption par le Conseil des ministres le 20 septembre. L'été sera donc studieux et chargé pour l'exécutif, qui devra également organiser la concertation avec les partenaires sociaux, qui a débuté sans tarder. Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, discute actuellement avec les syndicats et le patronat.

Les ordonnances permettront au président de la République de plafonner les indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif, d'acter la primauté des accords d'entreprises sur les conventions de branches, d'organiser la fusion des instances représentatives du personnel et les référendums d'entreprise sur initiative de l'employeur en cas d'accord minoritaire. Quatre promesses du candidat à l'Élysée.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ordonnances

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook