Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Renault, Nissan et Mitsubishi font appel à Google





Le 18 Septembre 2018, par

L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a choisi son camp, celui de Google. Les constructeurs automobiles vont travailler à l'intégration de plusieurs technologies et services du moteur de recherche dans leurs véhicules.


Cet accord mondial entre l'Alliance et Google va permettre aux automobilistes de profiter des services Android dans leurs voitures plus facilement. Android, le  système d'exploitation pour les smartphones le plus populaire au monde, se décline déjà pour l'industrie automobile avec Android Auto, mais il s'agit ici d'un partenariat plus profond. Les trois constructeurs vont ainsi intégrer Google Maps, Google Assistant ainsi que le Play Store dans leurs véhicules.

Google Maps est le service de cartographie et de calcul d'itinéraires déjà très connu et très utilisé sur smartphones. Google Assistant est l'assistant intelligent que l'on contrôle à la voix. Enfin, le Play Store est la boutique d'applications Android : il s'agira ici de télécharger des applications dédiées au monde de l'automobile. « L'objectif principal est d'apporter dans la voiture l'expérience que les utilisateurs ont sur leur téléphone », explique Hadi Zablit, le directeur Business Development de l'Alliance.

Les premiers véhicules embarquant ces services Google seront disponibles en 2021. Cela ne signifie pas que l'Alliance ferme la porte à iOS, la plateforme concurrente d'Apple : l'iPhone et CarPlay, l'équivalent d'Android Auto, restent les bienvenus mais Renault, Nissan et Mitsubishi (10,6 millions de véhicules vendus l'an dernier) mettront l'accent sur Android.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : google

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook