Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Services : une croissance importante mais moins que prévu





Le 4 Mai 2017, par

Le secteur des services reste toujours solide en France, selon l’indice Markit qui en mesure l’activité. Depuis dix mois consécutifs, il se maintient en effet au-delà du seuil des 50 qui distingue la contraction de l’activité (en dessous) et la croissance (au dessus).


En avril, l’indice Markit s’est maintenu à un niveau élevé pour les services en France : 56,7. C’est moins qu’à la précédente estimation du 21 avril (57,7), et moins aussi par rapport à l’indice enregistré au mois de mars (57,5). Néanmoins, la performance reste solide ce d’autant que le résultat de mars avait signé un plus haut en six ans. 

Le résultat définitif du mois d’avril est la conséquence de commandes en croissance, depuis maintenant 14 mois consécutifs. Les effectifs ont eux aussi progressé, certes à un rythme modéré, pour le quatrième mois d’affilée. Les perspectives à un an restent bien orientées, les chefs d’entreprise affichant un niveau de confiance au plus haut en six ans.

L’indice composite (qui cumule indices des services et du secteur manufacturier) a atteint 56,6 au mois d’avril, un recul léger de 0,2 point par rapport au mois de mars. Il est aussi en baisse par rapport à une précédente estimation qui le donnait à 57,4. Toutefois, l’activité a continué à accélérer le mois dernier et a connu son niveau de croissance le plus élevé en six ans.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : services

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook