Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Taxation des GAFA : propositions européennes fin mars





Le 4 Février 2018, par

Le débat est vif depuis plusieurs années en Europe sur le sujet de la taxation des grands groupes internet. L'Union européenne va finalement peser de tout son poids dans ce débat, avec des propositions fin mars.


Pierre Moscovici, le Commissaire aux Affaires économiques et financières de l'UE, a annoncé au micro de Radio J la feuille de route de la Commission européenne en matière de taxation des « géants du net » : « Fin mars, je présenterai au nom de la Commission européenne une réforme, ambitieuse et globale, de la fiscalité du net pour que les géants du net qui réalisent plus de 750 millions de chiffre d'affaires, puissent payer des impôts là ou ils créent de la valeur ». Ces propositions sont présentées par le commissaire comme de nature à créer un consensus et un « électro-choc ».

L'impôt sur les sociétés, tel qu'il a été imaginé a été créé dans les années 30 « du siècle passé », a rappelé Pierre Moscovici. Ces textes ne sont pas suffisamment armés pour appréhender l'activité de ces grandes multinationales de l'internet comme Facebook, Google, Amazon, Apple, etc. Ces groupes n'ont « pas forcément d'établissement stable, on ne sait pas très bien où sont les personnels, et on n'arrive pas à [en] mesurer l'activité », déplore-t-il. Le commissaire entend parvenir à un mécanisme qui permettra d'« identifier l'activité des entreprises numériques, il faut qu'on trouve un faisceau d'indicateurs, le nombre de clics, le nombre d'adresses IP, la publicité qu'elle paie, le chiffre d'affaires éventuellement... et ensuite on va trouver des mécanismes pour les taxer ».

Le commissaire européen vise non pas seulement les GAFA, mais aussi des entreprises du secteur du tourisme comme Airbnb ou encore Booking.com. En moyenne, a-t-il évoqué, les très grandes sociétés du net paient 9% d'impôt sur les sociétés dans l'Union européenne, contre 23% pour le reste des entreprises, y compris les petites et moyennes industries.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook